AutoGyro Calidus

Le Calidus : un look d’enfer et des performances au top !

 

Hélicoptère ? Multi-axes ? Pendulaire ? Avec sa cabine d'été ou d'hiver le Calidus est le seul aéronef à vous proposer des performances honorables dans un confort extraordinaire. L'autogire du futur vole !

150 km/h réel en croisière, cabine fermée confortable, absence de turbulences, coût d'exploitation minimum, qui fait mieux ?

Son design change de tout ce que l'on peut observer actuellement, la fluidité de sa ligne, ses courbes calculées, ses surfaces portantes contribuent à son rendement optimum.

 

 

 

Description

  • Autogire tandem à cabine fermée, verrière "d'été" optionnelle
  • Moteur Rotax 912ULS ou 914 Turbo (100 et 115ch)
  • Poids à vide entre 265 et 280 kg selon version et équipement
  • Cellule auto-porteuse, réservoirs de 45 litres (+ 38L optionnel)
  • Vitesse de croisière : 140-160 km/h, vitesse économique : 130 km/h
  • Vitesse mini : 40 km/h
  • Décollage en conditions standards et à pleine charge : inférieur à 100m
  • Atterrissage : inférieur à 10m
  • Pré-lanceur par cardan, embrayage pneumatique,
  • Rotor AutoGyro en aluminium extrudé de 8,4 m ou 8,00 m
  • Verrière d’été en option ou en "première monte" (galerie photos "Calidus")


Les avantages du tandem à cabine fermée : moins de traînée cabine, hélice et gouvernes arrières mieux alimentées, meilleur finesse, besoin énergétique diminué, meilleur rendement, moins de bruit, moins de consommation, confort et chaleur !

 

 
Tableau de bord personnalisé avec Efis et Gps FlyMap L, radio et transpondeur Filser


Depuis la création du MTO3 (2003) puis du MTOsport (2008), AutoGyro garde la même phylosophie : faire voler des autogires avec le meilleur rendement possible. L'usine s'est toujours forcée à réduire le poids sur ses machines proposant ainsi des autogyres volant parfaitement bien avec 100ch. De nombreux essais ont également été effectués avec 80ch ! La recherche du moindre gramme permet non seulement de proposer des machines agréables à piloter, aux performances exceptionnelles mais également de rester sous la barre des 450kgs au décollage (en France).

Devant une forte pression commerciale AutoGyro a conçu en 2007-2008 son autogire à cabine fermée. Une douzaine de personnes travaillent sur ce projet dévoilé au grand jour en septembre 2008 et qui sera commercialisé en octobre 2009. A ce jour (27/09/2009), 30 Calidus ont déjà trouvé preneur ! 13 ont été confiés à des distributeurs afin d'en tester les capacités, en école, en baptêmes, en photographie, en surveillance aérienne, mais également en conditions climatiques rudes (Australie, Suède, Afrique du Sud, ...).

AutoGyro a conservé un concept en tandem, ce qui lui a permis de garder un rendement optimum et de faire voler tous ses prototypes avec 100ch (Rotax 912ULS).

Le Calidus conserve un poids raisonnable grâce, à l'utilisation de nouveaux matériaux, d’une cellule auto-porteuse, à un châssis repensé, à de nombreuses petites astuces. Il a également gagné en traînée grâce à son profil aérodynamique et son Cx d'exceptions. Le rendement du Calidus 09 dépasse de loin toutes les espérances de AutoGyro, son besoin énergétique a considérablement diminué et l'appareil vole avec 100ch sans problèmes. 

La cabine est taillée pour des Allemands avec sa capacité à charger deux personnes de 2m (1,80m à l'avant) ! Quatre coffres à bagages permettent de loger le superflu sous les sièges. La place avant permet aux pilotes de s’installer confortablement sur un siège réglable en longueur et inclinaison. La verrière bascule sur le côté gauche, l'accès à bord est très facile. Deux prises de type "Naca" peuvent ventiler généreusement l'habitacle. Une troisième prise extrait l'air de la cabine.

Les commandes peuvent être doublées pour l'instruction, le manche arrière est démontable et les palonniers repliables.

 



L'autogire du futur en vol : essai de septembre 2009, usine AutoGyro à Hildesheim (Allemagne).

La prise en main du Calidus 09 ne demande pas de compétences particulières aussi Otmar Birkner, le boss de chez AutoGyro m'a confié pour ce vol la toute dernière machine usine, celle qui sera livrée aux clients dans quelques semaines. Un client venu de France par curiosité prend place à l'arrière afin de déguster ce vol d'essai.

L'accès à bord est aisé, le Calidus est bas, tout comme son centre de gravité. Les sièges sont enfoncés dans le carénage (un peu comme le Magni). Le siège avant est réglable en profondeur et inclinaison. Le siège arrière est assez large pour accueillir deux enfants côte à côte (dans le style des Tanargs !). La verrière se verrouille à droite, c’est simple et efficace. 

Le roulage est identique aux autogires équipés d'une petite roue à l'avant, le guidage est aussi simple que sur les MTOsports, semi-direct et l'angle de chasse joue parfaitement son rôle. L'ensemble des commandes gaz/freins est identique aux MTOsports (« Sports), les Allemands n'allaient pas changé cette excellente recette ! A l’arrière viennent se positionner deux pédales de part et d’autre du siège avant, pour l’instruction (en option). Celle-ci seront repliables pour les vols traditionnels. Le manche arrière, optionnel, est démontable.

Cet appareil de série est équipé du Rotax 914 et d'une hélice IvoProp à pas variable en vol. La température de l'eau et de l'huile est régulée, la chauffe est rapide.

Les commandes de vol sont un peu plus fermes que sur le "Sport", à cause des Téléflex d'une part et de la longueur du manche, raccourci par rapport aux « MT ». La poignée de droitier montée sur les « Sports » est remplacée par un modèle mixte, droitiers et gauchers pourront piloter avec leur main préférée.

AutoGyro a installé sur le Calidus un système de pré-lancement conçu il y a trois ans. Un embrayage pneumatique reprend la puissance à l’avant du moteur et la remonte par l’intermédiaire d’un double cardan sur la tête rotor. Le système a les avantages d’être léger, progressif, puissant et demande peu de tours moteurs (2500t moteur - 200t rotor environ).

Le décollage du Calidus 09 ne demande pas de compétences particulières pour un pilote gyro, comme sur le modèle « Sport » le pré-lancement est ludique et facile. Une fois le rotor ouvert au vent relatif et la puissance envoyée le Calidus décolle en quelques dizaine de mètres.

 

Le Calidus est silencieux, l'air coule autour de la cabine, l'hélice et l'empennage sont très bien alimentés, l'appareil glisse dans l'air.

Une fois en vol le Calidus accélère franchement, la montée se fait à 100-110km/h indiquée, avec une pente de montée vertigineuse. Le moteur et l'hélice y sont pour quelque chose mais tout de même !

En croisière le Calidus prend sa vitesse rapidement, une fois l'hélice et les tours moteur réglés, 160 km/h indiqués et vérifiés au gps, pour 4000t/mn. Avec l'hélice HTC il faudra compter 4800t.

L’exploitation de tout le domaine de vol (à ma portée) ne m’a pas déconcerté. La machine est plus stable que le « Sport » et garde une bonne maniabilité. Moteur réduit, les réactions sont saines, en vol rapide également. Glissades, auto-rotation verticale, vol lent, le Calidus reste « Zen ». Il ne surprend pas mais il faut garder un oeil sur le badin sous peine de le voire s’envoler. Sur les variations de gaz musclées une petite adaptation aux pieds est nécessaire.

Vibrations : afin de faire taire toutes les mauvaises langues, le Calidus ne vibrent plus. Les premiers modèles ont vibré, le temps de trouver de nouveaux réglages, de fabriquer un rotor spécial pour cette machine. Le problème est résolu, et les vibrations résiduelles sont bien moindre de tout ce qui se fait en gyro et ce, à toutes les vitesses. Le manche peut-être lâché sans aucune appréhension pour exploiter une carte ou régler son gps...


Mes Conclusions : le Calidus est un autogire extra-ordinaire. Vous voulez voler "en cabine", au chaud, sans être décoiffer, ventiler sur commande par de l’air chaud ou frais et garder les avantages de la voilure tournante c’est la machine qu’il vous faut ! L’option « verrière d’été » peut être un complément intéressant pour les vols locaux, les pays chauds et pour garder l’esprit du vol à l’air libre !

Le Calidus 09 garde les avantages de tous les autogires, sa voilure tournante lui permet de décoller court, atterrir très court et passer confortablement en turbulences. Il a en plus un bien meilleur rendement qui lui offrira une vitesse de croisière supérieur aux autres ou un gain en carburant non négligeable. La verrière sera une alternative aux nostalgiques du vol la tête à l’air, tout en conservant la possibilité de voler au chaud l’hiver. Sa configuration en tandem offre aux pilotes une visibilité exceptionnelle.

Vitesse maximum atteinte en palier lors de cet essai : 185 km/h, vitesse atteinte lors des tests : 230km/h.

Consommation économique : 14l/h - 140 km/h

 

 

 

Auto Gyro

Parapower

Air creation

Réalisation : PixelleProD - Juillet 2013